Dictionnaire des produits

Gaz hilarant (N2O)

Gaz hilarant (N2O)

Le gaz hilarant (protoxyde d’azote, N2O) est un ⁠gaz à effet de serre⁠ 300 fois plus nocif pour le climat que le dioxyde de carbone (CO2)

Champs d’application :

Médecine:
Le gaz hilarant est utilisé dans le traitement de la douleur depuis le 18ème siècle. En revanche, ce procédé n’est utilisé dans le domaine obstétrique en Allemagne que depuis 2008 et n’est pas encore très répandu. Cet analgésique non agressif est un mélange de 50% de protoxyde d’azote et de 50% d’oxygène. Alors qu’un patient sous anesthésie générale se trouve plongé dans un sommeil profond, il est pleinement conscient lorsqu’on a recours au gaz hilarant. L’avantage est que le médecin et le patient peuvent communiquer.

Le gaz hilarant n’est soumis ni à la loi sur les stupéfiants, ni à la loi sur les médicaments, ni à la loi sur les nouvelles substances psychoactives. Sa consommation n’est pas interdite non plus.

Pâtissiers / boulangers amateurs :
Pour réaliser de la crème chantilly à une échelle industrielle, l’utilisation d’un fouet n’est pas très adaptée. Il est plus facile et plus rapide d’utiliser du gaz hilarant. Il permet d’obtenir un volume plus important et une meilleure conservation.

Une bouteille jetable de615 g de N2O = 70 cartouches classiques de chantilly.

Soirées gaz hilarant :
Chez les jeunes adultes, le gaz hilarant est la drogue la plus souvent consommée après le cannabis et l’ecstasy, parce qu’il est euphorisant.

L’effet du gaz hilarant se fait sentir 30 secondes après l’inhalation et dure jusqu’à quatre minutes. Le gaz hilarant ne peut pas être détecté dans le sang et est complètement évacué de l’organisme au bout d’une heure.

Depuis le confinement, on trouve, au Luxembourg, de plus en plus de cartouches de gaz hilarant sur les parkings, dans les parcs ou sur les aires de jeux. Les services communaux compétents les rapportent ensuite au centre des Ressources.