Dictionnaire des produits

Supports de stockage et moyens d’impression

Supports de stockage et moyens d’impression

Il s’agit des bandes magnétiques, des cassettes vidéo, des CD et DVD, ainsi que des cartouches d’encre et de toner.

Même lorsqu’elles sont vides, les cartouches d’encre ou de toner contiennent des résidus. La poudre de toner est considérée comme étant cancérogène. Les cartouches vides d’encre et de toner, ainsi que la plupart des supports de stockage ne doivent pas être mis à la poubelle, elles peuvent être recyclées.

Prévention/réduction :

Utilisez des cartouches de toner et d’encre rechargeables : ceci vous permettra de faire des économies et préservera l’environnement. N’imprimez que les informations dont vous avez vraiment besoin. Imprimez recto/verso.

Recyclage/élimination écologique :

Les cartouches d’encre et de toner rechargeables seront contrôlées et des pièces électroniques seront échangées si besoin. Elles seront à nouveau remplies et, après un examen de qualité, elles retourneront dans le commerce. Les produits non-rechargeables sont recyclés (valorisation matière), et les pièces en matière plastique et en métal sont récupérées. Les déchets de toner sont traités thermiquement avec production d’énergie.

Les bandes magnétiques, les cassettes vidéo, les CD et DVD ainsi que les disques en vinyle sont triés par type. Les CD et DVD ainsi que les disques en vinyle et leurs emballages plastiques et cartons peuvent être recyclés. Les cassettes audio, les cassettes vidéo, les bandes magnétiques et les disquettes sont utilisées thermiquement pour la production d’énergie.

La silhouette pour les substances nocives (par ex. Cancérigènes)

L’arbre et le poisson morts pour dangereux pour l’environnement

Les CD et DVD sont composés à 99% de polycarbonate de qualité supérieure (PC; marque Makrolon®), pour lequel la poubelle n’est pas l’endroit approprié.

Les supports de données hors d’usage peuvent être remis à tous les points de collecte de la SuperDrecksKëscht® fir Bierger. Celle-ci se charge de recycler les CD et les DVD.

Les CD et DVD sont broyés, transformés en poudre et utilisés pour la fabrication de nouveaux produits.

Des études montrent qu’il y a encore beaucoup de cassettes vidéo dans les ménages luxembourgeois. Celles-ci sont recyclées thermiquement.

Enfin, les boîtes en plastique en PP (polypropylène) ou en PS (polystyrène) ainsi que les emballages en carton peuvent également être recyclés.

Feuille informative SDK

Potentiel de ressources – boîtiers DVD

Supports de données

Informations détaillées

Les ordinateurs et les imprimantes et les photocopieuses sont aujourd’hui présents presque partout, également dans les ménages privés. On trouve donc des quantités croissantes de consommables sous forme de cartouches de toner et d’encre. 

Les cartouches d’encre sont remplies d’un mélange composé d’alcool, d’eau et de colorants. Les cartouches de toner, quant à elles, contiennent une poudre très fine qui peut être nocive lorsqu‘elle est inhalée. Pour cette raison, les cartouches d’encre et de toner ne doivent pas être mises avec les ordures ménagères. Par ailleurs, elles peuvent être réutilisées ou recyclées en tout ou en partie.

Conformément aux dispositions de la loi sur les déchets de mars 2012, la SDK coopère avec des partenaires qui respectent à la fois la hiérarchie des déchets (prévention des déchets – réutilisation – recyclage) et les critères rigoureux de gestion durable, de qualité et de transparence.

Que se passe-t-il lors du recyclage ?

A la SDK à Colmar-Berg, les cartouches d’imprimantes sont triées en 3 catégories conformément aux prescriptions des partenaires : réutilisation, valorisation matière et valorisation énergétique. Si elles sont destinées à la recharge, les cartouches de toner sont nettoyées pour retirer les résidus de toner, puis démontées. Le fonctionnement des pièces est contrôlé et les pièces défectueuses sont remplacées. Elles sont ensuite rechargées et soumises à un contrôle qualité en vue de la vente. Les cartouches d’encre peuvent également être rechargées.

La deuxième option est la valorisation matière. Les modules vides qui ne peuvent être rechargés sont broyés de manière àce que les plastiques, les métaux et les substances résiduelles (encre, mousse) puissent être récupérés. On peut ainsi récupérer plus de 95% des matériaux comme matières premières et les réutiliser pour la fabrication de nouveaux produits. Ce type de valorisation permet de boucler presque intégralement le cycle des matières premières ; c’est donc une méthode nettement plus durable que la valorisation énergétique des déchets.

Dans le cas de la valorisation énergétique, les cartouches de toner et d’encre sont incinérées avec les déchets de toner dans une installation à température élevée et il est tiré profit au maximum de leur teneur énergétique.

Que peut faire le consommateur ?

Les cartouches d’encre et de toner peuvent être remises à la  SDK fir Bierger. Lorsque vous achetez des imprimantes, des photocopieuses et des fax, veillez également à la consommation d’encre et de toner. Les tests réalisés par les associations de protection des consommateurs peuvent être utiles.

Et encore un conseil : le coût d’achat de nombreuses imprimantes et photocopieuses est inférieur au coût imputable aux consommables. Avant d’acheter un produit, le consommateur privé devrait contrôler les coûts compte tenu du nombre de pages imprimées et de la consommation de toner ou d’encre en découlant. Un prix d’achat plus élevé peut souvent être amorti en moins d’un an.

Feuille informative SDK

Supports d’impression (toner, encre)

Informations détaillées